samedi 3 décembre I 20h30

Théâtre Municipal Berthelot 

Jean Guerrin, Montreuil

Soirée spiritisme 

Soirée partagée

MMDCD forme courte - Christine Armanger

Mr Splitfoot - Emilie Labédan

DJ mix - Patrice Caillet, Jérôme Poret

 

MMDCD forme courte

Christine Armanger, [Compagnie Louve]

image-mmdcd445jpg-518654305 (c) Salim Santa Lucis.jpg

MMDCD est une méditation, une tentative de conjuration de la mort. Elle s'inspire du genre pictural de la Vanité, qui illustre le passage du temps et l'aspect précaire de l'existence humaine au moyen d’objets symboliques. MMDCD veut dire 2 900 en chiffres romains. Je vais compter de 1 à 2 900.

Nous allons passer 2 900 secondes ensemble.

Toute la performance va s'appuyer sur ce compte, qui devient conte du temps qui s'écoule. Le temps de la vie.

Le dispositif se veut épuré : deux corps, un crâne, un circuit, un micro. Un train électrique tourne en rond sur son circuit et délimite l'espace de la performance. Un crâne est posé au centre de l'espace. S’anime un corps de femme, une matrice de vie et de mort. Un corps plus tout à fait jeune, pas encore vraiment vieux. Un corps de mémoire et de possible. MMDCD ne cherche pas à fuir la question du vide mais à tenter de s’en saisir. Dans notre société surconnectée, virtualisée et technocratique, la pièce fait le pari que le corps et l’instant sont plus que jamais des bastions à investir.

(c) Salim Santa Lucia

Création, textes, scénographie, interprétation : Christine Armanger

Regard : Magali Chiappone-Lucchesi

Sound design et régie : Cédric Michon

Production : [Compagnie Louve]

Co-production : micadanses

Avec l’aide au projet danse de la DRAC Ile-de-France

Soutiens et résidences : Théâtre de Vanves, micadanses, le Carreau du Temple,

La Briqueterie - CDCN du Val-de-Marne, Ménagerie de Verre dans le cadre du StudioLab,

Théâtre du Rond-Point, CN D, Le Consulat, Mains d’œuvre

Christine Armanger est accompagnée par Danse Dense

 

Mr Splitfoot

Emilie Labédan, cie La Canine

Mr. Splitfoot_image Pierre Sasso 5.jpg

(c) Angelica Ardiot

Un plateau nu, noir et laqué. Un vide animé de vagues vapeurs, pulvérisées ou découpées par la lumière, sculptrice d’ondes et de mouvements. Que voit-on ? Que croit-on voir, qu’imagine t-on dans ces paysages d’abstractions changeantes ? D’après l’histoire des sœurs Fox, créatrices du spiritisme et de leurs conversations avec un esprit baptisé « Mr. Splitfoot » Emilie Labédan entre en communication avec une réalité invisible de façon délicate et intense. Sous l’effet de matières ectoplasmiques propres aux médiums, les spectateur.trice.s se connectent peu à peu au corps-medium de la danseuse. Ce dernier, manifestement traversé de forces que l’on ne voit pas mais que l’on ressent. Dans un solo en forme de séance de spiritisme chorégraphique, Emilie Labédan donne corps à cet être invisible, imperceptible jusqu’alors aux yeux des spectateur.trice.s.
Dominique Crébassol

Conception, chorégraphie et interprétation : Emilie Labédan avec la participation d’Elvira Madrigal
Composition musicale : Florent Paris
Lumières : Thomas Laigle
Scénographie : Alix Boillot
Regards extérieurs : Emmanuelle Santos, Garance Plessis-Fraissard
Conseil costume : Sarah Langner
Régie générale : Artur Canillas
Image : Adrien Machado
Diffusion : Production Sensible
Administration : Alice Normand

Production : LA CANINE
Coproductions : La Place de la Danse – CDCN Toulouse, Occitanie, dans le cadre du dispositif Accueil Studio , ICI-Centre chorégraphique National de Montpellier, direction Christian Rizzo dans le cadre de l’accueil-studio, NEUFNEUF PLATEFORME [Cie Samuel Mathieu]
Accueil en résidence : RING - Scène Périphérique et NEUFNEUF PLATEFORME [Cie Samuel Mathieu], Etoile du Nord – Paris
Avec le soutien de La Soulane- Tiers Lieu éco-créatif de Montagne
Avec l’aide de la DRAC Occitanie, la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, la Ville de Toulouse, Le
Département de la Haute-Garonne, La SPEDIDAM
Remerciements à Honolulu -Nantes

 

DJ mix

Patrice Caillet, Jerome Poret

Dj set autour de disques pop pour danser, d'objets idiophoniques récoltés au fil du temps, supports phonographiques singuliers, disques qui n'en sont plus vraiment ou surfaces phonographiques réminiscentes, révélant les stigmates d'un usages, des mouvements rotatifs et des déplacements de sons jetés en l’air ...  

Théâtre Municipal Berthelot - Jean Guerrin, Montreuil

6 Rue Marcellin Berthelot - 93100 Montreuil

M°9 Croix de Chavaux

Tarifs

14 € tarif plein

10 € tarif réduit : demandeurs d’emploi, intermittent·e·s du spectacle, étudiant·e·s, plus de 65 ans, moins de 30 ans, personne en situation de handicap, adhérent·e·s Danse Dense

8 € tarif réduit : (adhérent·e·s) : Montreuillois·e·s, minima sociaux